Longue escale à Philadelphie

Au retour de mon voyage en Amazonie, American Airlines avait décidé de me faire passer 8 heures d’escale à PhiladelphieSur le papier, cela ne m’emballait pas franchement, d’autant plus avant un long courrier pour Amsterdam.

Mais au final, ce fut une bonne expérience car il est assez simple d’aller en ville et de parcourir son quartier historique (old city) à pied pendant quelques heures.

Comptez quand même au minimum 3 à 4H pour parcourir celle qui fut la capitale américaine entre 1790 et 1799 et le berceau de la démocratie du pays. 

Je vous donne mon retour d’expérience et conseils pour une visite en coup de vent.

*

SE RENDRE DANS LE CENTRE-VILLE DE PHILADELPHIE

Tout d’abord dans l’aéroport, suivez les signes indiquant les transports publics. Non loin de l’accès aux trains, vous trouverez un bureau d’information qui vous propose une revue de Philadelphie avec un plan de la ville à la fin (comme ci-dessus).

Toutes les 30 minutes, vous pouvez prendre un train de la compagnie SEPTA qui propose un ticket spécial aller/retour depuis l’aéroport à 12 dollars. Celui-ci s’achète uniquement en cash et dans le train.

Lorsque vous rentrez dans celui-ci, vous pouvez vous installer tranquillement sur n’importe quel siège: c’est le contrôleur qui vient à vous pour connaitre votre destination et vous donner une fiche sur laquelle il aura coché les cases appropriées et mis le jour et l’heure. Côté rétro assez charmant!

Ce papier est à conserver puisqu’il vous sera demandé dès l’entrée du quai pour le retour.

Le trajet de l’aéroport à la station Jefferson dure un peu moins de 30 minutes. Si vous comptiez profiter de la vue pendant le trajet, vous serez déçus: les vitres sont couverts d’un film opaque.

*

CHINATOWN

Le quartier chinois démarre à la sortie de la station Jefferson et c’est plutôt pratique si vous souhaitez manger un repas consistant et moins cher qu’à l’aéroport.

En descendant Arch Street à l’est, vous découvrirez les « whispering bells of freedom« , un avant-goût de la Liberty Bell.

 

Ces cloches sont le monument en l’honneur de Crispus Attucks tué le 5 Mars 1770 par les troupes britanniques à Boston alors qu’il se rebellait contre les conditions dictées par l’empire britannique. Les prémices de la liberté…

Pour se perdre à Philadelphie, il faut vraiment le vouloir! En plus d’être quadrillée comme toute ville américaine classique, Philadelphie est également parsemée de plans rappelant la position dans laquelle vous vous trouvez. Au détour d’angles de rues, vous tombez également facilement sur des panneaux détaillant des anecdotes du passé. Tout est donc bien pensé pour faciliter le trajet des touristes.

 

*

LA BOURSE ET LES NOMBREUX MUSÉES

Le quartier Old City propose plusieurs musées dont:

J’ai personnellement fait l’impasse sur leurs visites. Parce que je préfère tout simplement errer dans les rues et prêter attention à l’architecture des bâtiments. Et je n’ai pas été déçue sur ce point-là.

Prenez la façade de l’ancienne bourse de Philadelphie par exemple. Fondée en 1891 d’après le modèle de la Bourse d’Hambourg, cette bourse des commodités suit l’architecture des beaux-arts. Elle tire sa couleur rosée du mélange de pierre rouge, briques cuites de Pompeii et de terra cota. A l’intérieur, le lieu est maintenant investi de 50 petits magasins et lieux de restaurations.

Bourse de Philadelphie

Regardez les détails impressionnants d’une porte en métal située sur la 7th North Street.

Ou encore la présence de maisons historiques associées à des monuments plus classiques.

 Immeuble historique PhiladelphieThe Signer Philadelphie Statue The Signer Philadelphie

*

LE HALL DE L’INDÉPENDANCE ET LA CLOCHE DE LA LIBERTÉ

Voici les deux incontournables de la visite, même express, de Philadelphie!

Passez d’abord par le hall où vous aurez des explications historiques et pourrez prendre un selfie « avec Ben » (aka Benjamin Franklin) ou encore la mascotte des Phillies (équipe de baseball) et Rocky.

Et si vous n’avez pas pu prendre de plan à l’aéroport, vous en trouverez un ici ainsi que toutes les infos nécessaires pour planifier votre parcours.

 Rocky Philadelphie

Une fois le hall traversé, vous sortez et prolongez tout droit pour entrer dans le Liberty Bell Center dont l’entrée est gratuite. L’accès est toutefois aussi sécurisé que l’accès aux portes d’embarquement dans un aéroport.

Une cloche? C’est quoi cette histoire?

Cette cloche a une histoire bien mouvementée! Elle est réalisée en 1752 dans le but d’alerter les citoyens aux moments de débats publics et votes.

Mais dès sa première utilisation, la cloche se fissure et fait l’objet de plusieurs réparations, en vain. Bien qu’elle n’ait pas sonné le 4 Juillet 1776 lors de la déclaration de l’indépendance, elle se voit toutefois renommée « Cloche de la Liberté » et devient tout un symbole.

En 1852, étant donné qu’il est trop risqué de l’utiliser, la cloche reste en position statique dans le hall de l’indépendance parmi d’autres objets historiques.

Mais en 1915, la fissure continue encore à s’élargir…Finalement en 1976, la décision est prise de loger la cloche dans un immeuble dédié qui sera étoffé en 2003 pour répondre au nombre de visites.

*

WASHINGTON SQUARE ET LA TOMBE DU SOLDAT INCONNU

A la sortie du Liberty Bell, j’ai continué mon parcours en direction du Washington Square où se situe la tombe à la mémoire du soldat inconnu. Ce petit parc aéré rempli de bancs est une des cinq places datant du plan original de la ville dessiné par William Penn.

*

LE QUARTIER DU PIER

Pier Philadelphie Façade business métaux PhiladelphieStatue Indien Philadelphie

*

L’ALLÉE ELFRETH

Elfreth’s alley remonte à 1736 ce qui fait d’elle la ruelle la plus ancienne de la ville. Bien préservée grâce aux efforts de ses résidents, elle est remplie de maisons colorées et classées au patrimoine de la ville.

 

Après l’allée, le quartier regorge de jolis petits cafés, librairies et magasins à explorer. Parfait pour se reposer de sa marche avant de reprendre le train pour l’aéroport.

 Boutique de bijoux design à Philadelphie

*

LES MARCHES DE ROCKY

Malheureusement, en raison d’un événement de football américain, les marches rendues célèbres dans le film Rocky était inaccessibles lors de mon passage.

Pour s’y rendre depuis le quartier historique, il est recommandé de reprendre les transports publics plutôt que de marcher pendant une heure.

***

Il y a bien d’autres choses à voir dans la ville. Mais en raison du timing serré, j’ai préféré concentrer ma balade sur les quartiers Old City et Society Hill uniquement. Je pensais être beaucoup plus dans l’urgence. Et de ce fait, je n’ai pas pris le temps de filmer cette fois-ci.

Je vous invite tout de même à aller faire un tour sur ma chaîne YouTube pour découvrir d’autres destinations!

*

Les activités et tours de Philadelphie aux meilleurs prix? C’est par ici: