La basilique démesurée de Yamoussoukro

Vous connaissez la basilique Saint-Pierre du Vatican? Mais savez-vous qu’il existe une basilique encore plus impressionnante?

Rendez-vous à Notre-Dame de la Paix à Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d’Ivoire.

Faire de « Yamko » un lieu de visite incontournable en Afrique

En 1960, la Côte d’Ivoire devient un pays indépendant. Son premier président Félix Houphouët-Boigny décide alors de transformer son village natal en une grande ville du continent africain.

En seulement trois petites années de 1986 à 1989, il y fait construire la basilique Notre-Dame de la Paix sur sa fortune personnelle. Le maintien de l’édifice serait à ce jour encore pris en charge par le défunt président grâce aux intérêts du compte bancaire laissé à cet effet.

Le pape Jean-Paul II accepte de bénir le lieu en 1990 contre en retour l’établissement d’un hôpital dans la ville.

Allier grandeur et modernité

La basilique de Yamoussoukro impressionne tant par ses chiffres que par sa modernité.

  • Une façade large de 150 mètres, qui fait d’elle la façade d’un édifice religieux la plus large au monde. En comparaison, la basilique Saint-Pierre fait 115 mètres de large.
  • Un dôme qui culmine à 150 mètres de hauteur, contre 136 mètres pour la basilique Saint-Pierre, et accessible à pied via 500 marches.
  • Une capacité d’accueil de 18 000 personnes pendant la messe.
  • 4 colonnes en béton cachant des ascenseurs montant à 111 mètres de hauteur
  • Un système de climatisation au sol et d’atténuation sonore dans les sièges et les murs de la basilique.
  • Une superficie total de 30 000 m².
  • Une esplanade entourée 128 colonnes de 21 mètres de hauteur et 2,20 mètres de diamètre, avec en son centre, une immense colombe représenté au sol.

Si le sol de l’intérieur de la basilique est nettoyé chaque jour, les vitraux le sont tous les 3 ans!

 

 

Laisser sa marque

La basilique reste fortement liée au président Houphouët-Boigny…mais pas que dans les esprits!

En respect pour les croyants, il n’est pas permis de prendre des photos du RDC à l’intérieur de l’édifice. Je n’ai donc pas pu prendre en photo un des vitraux les plus intéressants du lieu!

Il s’agit d’une scène tirée de la bible représentant Dieu en son centre. Mais à la place d’apôtres, Dieu est entouré de l’ancien président ivoirien, de l’architecte de la basilique et d’autres personnes ayant participé à la construction du lieu. Un détournement sacrilège qui a de quoi faire sourire!

***

Bon à savoir

Le trajet aller/retour d’Abidjan à Yamoussoukro prend environ 5H, sur une autoroute récente et donc en bon état. Nous avons payé 90 000 XOF un chauffeur de taxi avec un véhicule pouvant transporter 7 passagers.

L’accès à la basilique coûte 2000 XOF pour les étrangers. Plusieurs guides francophones et anglophones organisent des visites de groupe sans surcoût.

L’hôtel présidentiel de Yamoussoukro est également à voir tant pour sa forme atypique que son design intérieur. Malheureusement pour nous, le temps était trop court !