Splendeur néogothique au château De Haar | Utrecht, Pays-Bas

Le château De Haar à Utrecht aux Pays-Bas est le fruit d’un mariage entre deux familles nobles, l’une néerlandaise et séculaire, l’autre établie en Europe depuis peu. Lui, Étienne Gustave Frédéric Baron van Zuylen van Nyevelt van de Haar (excusez du peu) hérite d’un lieu qu’il n’est pas en mesure de rénover. Elle, Hélène de Rothschild, vient d’une famille aisée manquant cruellement de prestige. Tous deux sont de confessions religieuses différentes et leurs familles respectives désapprouvent. Qu’importe, ce mariage d’amour (ou d’intérêt) l’emporte!

Si le bâtiment initial remonte au 14ème siècle, le château tel qu’on le connait actuellement a été modelé par Albert Cuypers en 1892. L’architecte néerlandais est alors déjà reconnu pour ses autres réalisations néogothiques à Amsterdam: le Rijksmuseum et la gare centrale.

Après 15 ans de travaux, De Haar devient une résidence de vacances pour ses propriétaires et leurs amis l’espace de deux semaines en Septembre, le couple habitant à Paris le reste de l’année. Depuis, le château est devenu un incontournable pour le tournage de films et séries d’époque et se trouve maintenant ouvert au public chaque jour de 11H à 17H.

A l’intérieur, la visite s’ouvre sur le grand hall autour duquel sont disposées les salles de réception pour dîner, jouer au billard, fumer ou encore danser. La décoration ostentatoire regorge de détails de toutes sortes: sigles religieux ou ancestraux, tapisseries dispendieuses, horloge composée d’un crocodile ou encore une fresque en pierre représentant l’enlèvement d’une princesse par son amoureux (on ne reprochera pas à Mr Etienne d’être romantique avec l’argent de Mme!).

A l’étage, les chambres de la baronne (photos ci-dessous), du baron mais aussi d’un invité sont à découvrir. Si leurs salles de bain représentent le nec plus ultra de l’époque, les toilettes font elles un clin d’œil à l’ère médiévale. Ce mélange est assez déroutant. Petit bémol dans la visite: bien que le château compte plus de 200 chambres, nous n’en verrons pas plus…

A l’extérieur, le grand domaine donne aussi l’occasion de faire une belle balade et de voir de près quelques biches. Il est possible d’accéder au parc sans forcément avoir à visiter le château. Nul doute donc que nous reviendrons! 🙂

Site officiel du château